La trace numérique – parfois appelée “empreinte numérique” ou “empreinte électronique” – désigne la trace des données que vous laissez lorsque vous utilisez l’internet. Elle comprend les sites web que vous visitez, les courriels que vous envoyez et les informations que vous soumettez en ligne. La trace numérique peut être utilisée pour suivre les activités et les appareils en ligne d’une personne. Les internautes créent leur trace numérique de manière active ou passive.


Qu’est-ce qu’une trace numérique ?


Chaque fois que vous utilisez l’internet, vous laissez derrière vous une trace d’informations appelée “trace numérique”. La trace numérique se développe de nombreuses façons, par exemple en publiant des messages sur les médias sociaux, en s’abonnant à un bulletin d’information, en laissant un avis en ligne ou en faisant des achats en ligne.


Parfois, il n’est pas toujours évident de savoir que vous contribuez à votre trace numérique. Par exemple, les sites web peuvent suivre votre activité en installant des cookies sur votre appareil, et les applications peuvent rassembler vos données sans que vous le sachiez. Une fois que vous autorisez une organisation à accéder à vos informations, elle peut les vendre ou les partager avec des tiers. Pire encore, vos informations personnelles pourraient être compromises dans le cadre d’une violation de données.


On entend souvent les termes “actif” et “passif” en rapport avec les empreintes numériques :


Empreintes numériques actives


On parle d’trace numérique active lorsque l’utilisateur a délibérément partagé des informations le concernant, par exemple en publiant ou en participant à des sites de réseaux sociaux ou à des forums en ligne. Si un utilisateur est connecté à un site web par le biais d’un nom d’utilisateur ou d’un profil enregistré, tous les messages qu’il publie font partie de son trace numérique active. Parmi les autres activités qui contribuent à la trace numérique active, citons le fait de remplir un formulaire en ligne – comme l’abonnement à une lettre d’information – ou d’accepter les cookies sur son navigateur.

Empreintes numériques passive


Une trace numérique passive est créée lorsque des informations sont collectées sur l’utilisateur sans qu’il en soit conscient. C’est le cas, par exemple, lorsque des sites web recueillent des informations sur le nombre de visites des utilisateurs, leur provenance et leur adresse IP. Il s’agit d’un processus caché, dont les utilisateurs peuvent ne pas se rendre compte qu’il a lieu. Parmi les autres exemples d’empreintes passives, citons les sites de réseaux sociaux et les annonceurs qui utilisent vos goûts, vos partages et vos commentaires pour établir votre profil et vous cibler avec un contenu spécifique.


Pourquoi les empreintes numériques sont-elles importantes ?


Les empreintes numériques sont importantes car :


Elles sont relativement permanentes, et une fois que les données sont publiques – ou même semi-publiques, comme ce peut être le cas des publications sur Facebook – le propriétaire a peu de contrôle sur la manière dont les autres les utiliseront.


La trace numérique peut déterminer la réputation numérique d’une personne, qui est désormais considérée comme aussi importante que sa réputation hors ligne.


Les employeurs peuvent vérifier la trace numérique de leurs employés potentiels, notamment dans les réseaux sociaux, avant de prendre leur décision d’embauche. Les établissements d’enseignement supérieur et les universités peuvent également vérifier la trace numérique de leurs étudiants potentiels avant de les accepter.


Les mots et les photos que vous publiez en ligne peuvent être mal interprétés ou modifiés, ce qui peut entraîner une offense involontaire.
Le contenu destiné à un groupe privé peut s’étendre à un cercle plus large, ce qui peut nuire aux relations et aux amitiés.
Les cybercriminels peuvent exploiter votre trace numérique – en l’utilisant à des fins telles que le hameçonnage pour accéder à un compte ou la création de fausses identités à partir de vos données.


Pour ces raisons, il est utile de se demander ce que votre trace numérique dit de vous. De nombreuses personnes tentent de gérer leur trace numérique en faisant preuve de prudence dans leurs activités en ligne afin de contrôler les données qui peuvent être recueillies en premier lieu.

Exemples de traces numériques


Un internaute peut avoir des centaines d’éléments qui font partie de son trace numérique.

Voici quelques-uns des moyens par lesquels les utilisateurs ajoutent à leur trace numérique :

  • Achats en ligne
  • Effectuer des achats sur des sites de commerce électronique
  • S’inscrire pour recevoir des coupons ou créer un compte
  • Téléchargement et utilisation d’applications d’achat
  • S’inscrire aux bulletins d’information de la marque
  • Banque en ligne
  • Utilisation d’une application bancaire mobile
  • Acheter ou vendre des actions
  • S’abonner à des publications et blogs financiers
  • Ouverture d’un compte de carte de crédit
  • Médias sociaux
  • Utilisation des médias sociaux sur votre ordinateur ou vos appareils
  • Se connecter à d’autres sites web en utilisant vos identifiants de médias sociaux
  • Se connecter avec des amis et des contacts
  • Partage d’informations, de données et de photos avec vos connexions
  • S’inscrire sur un site ou une application de rencontres
  • Lire les nouvelles
  • S’abonner à une source d’information en ligne
  • Consulter des articles sur une application d’actualités
  • S’inscrire à la newsletter d’une publication
  • Reposez les articles et les informations que vous avez lus
  • Santé et forme physique
  • Utilisation de trackers de fitness
  • Utiliser des applications pour recevoir des soins de santé
  • Enregistrer votre adresse électronique auprès d’une salle de sport
  • S’abonner à des blogs sur la santé et le fitness


Presque toutes les activités en ligne peuvent contribuer à votre trace numérique. L’image montre une personne tenant son téléphone et sa carte de crédit devant un écran d’ordinateur avec une fenêtre d’achat en ligne ouverte.


Protégez votre trace numérique


Étant donné que les employeurs, les établissements d’enseignement supérieur et d’autres organismes peuvent consulter votre identité en ligne, il est bon de faire attention à votre trace numérique. Voici quelques conseils pour protéger vos données personnelles et gérer votre réputation en ligne.


Utilisez les moteurs de recherche pour vérifier votre trace numérique


Entrez votre nom dans les moteurs de recherche. Incluez votre prénom et votre nom de famille, ainsi que toute variation orthographique. Si vous avez changé de nom, recherchez à la fois votre nom actuel et votre ancien nom. L’examen des résultats des moteurs de recherche vous donnera une idée des informations vous concernant qui sont accessibles au public. Si l’un des résultats vous montre sous un jour négatif, vous pouvez contacter l’administrateur du site pour voir s’il peut le supprimer. La mise en place d’alertes Google est un moyen de garder un œil sur votre nom.


Réduire le nombre de sources d’information qui vous mentionnent


Par exemple, les sites web immobiliers et whitepages.com peuvent avoir plus d’informations sur vous que vous ne le souhaitez. Ces sites peuvent souvent inclure des informations personnelles comme votre numéro de téléphone, votre adresse et votre âge. Si cela ne vous convient pas, vous pouvez contacter les sites Web et demander que ces informations soient supprimées.


Limitez la quantité de données que vous partagez


Chaque fois que vous fournissez vos informations personnelles à une organisation, vous élargissez votre trace numérique. Vous augmentez également la possibilité que l’une des organisations qui stockent vos données en fasse un mauvais usage ou subisse une violation, mettant ainsi vos données entre de mauvaises mains. Donc, avant de soumettre ce formulaire, demandez-vous si cela en vaut la peine. Existe-t-il d’autres moyens d’obtenir cette information ou ce service sans partager vos données ?

Vérifiez à nouveau vos paramètres de confidentialité


Les paramètres de confidentialité sur les médias sociaux vous permettent de contrôler qui voit vos publications. Examinez ces paramètres et assurez-vous qu’ils sont réglés à un niveau qui vous convient. Par exemple, Facebook vous permet de limiter les publications à vos amis et de créer des listes personnalisées de personnes qui peuvent voir certaines publications. Toutefois, n’oubliez pas que les paramètres de confidentialité ne vous protègent que sur le site de médias sociaux concerné.

Évitez de trop partager sur les médias sociaux


Les médias sociaux permettent d’entrer facilement en contact avec d’autres personnes, mais peuvent aussi faciliter le partage excessif. Réfléchissez-y à deux fois avant de révéler votre emplacement, vos projets de voyage ou d’autres informations personnelles. Évitez de divulguer votre numéro de téléphone ou votre adresse électronique dans votre biographie sur les médias sociaux. Il est également conseillé d’éviter de “liker” votre banque, votre prestataire de soins, votre pharmacie, etc. – car cela peut conduire les cybercriminels à vos comptes essentiels.

Évitez les sites web dangereux


Assurez-vous que vous effectuez une transaction sur un site Web sécurisé. L’URL doit commencer par https:// et non par http://. Le “s” signifie “sécurisé” et indique que le site possède un certificat de sécurité. Il doit également y avoir une icône de cadenas à gauche de la barre d’adresse. Ne partagez jamais d’informations confidentielles sur des sites non sécurisés, en particulier les détails de paiement.

Évitez de divulguer des données privées sur les réseaux Wi-Fi publics


Un réseau Wi-Fi public est intrinsèquement moins sûr que votre réseau personnel, car vous ne savez pas qui l’a mis en place ni qui peut le surveiller. Évitez d’envoyer des informations personnelles lorsque vous utilisez des réseaux Wi-Fi publics.

Supprimer les anciens comptes


Une façon de réduire votre trace numérique est de supprimer les anciens comptes – par exemple, les profils de médias sociaux que vous n’utilisez plus ou les abonnements à des lettres d’information que vous ne lisez plus. En vous débarrassant des comptes dormants, vous minimisez votre exposition à d’éventuelles violations de données.

Créez des mots de passe forts et utilisez un gestionnaire de mots de passe


Un mot de passe fort vous aidera à maintenir la sécurité de l’internet. Un mot de passe fort est long – composé d’au moins 12 caractères et idéalement plus – et contient un mélange de lettres majuscules et minuscules, de symboles et de chiffres. Plus votre mot de passe est complexe et complexe, plus il est difficile à craquer. L’utilisation d’un gestionnaire de mots de passe vous aidera à générer, stocker et gérer tous vos mots de passe dans un seul compte en ligne sécurisé. Gardez vos mots de passe privés – évitez de les partager avec d’autres personnes ou de les écrire. Essayez d’éviter d’utiliser le même mot de passe pour tous vos comptes et pensez à les changer régulièrement.

Gardez un œil sur vos dossiers médicaux

Adoptez une bonne hygiène des données en examinant périodiquement vos dossiers médicaux. Les voleurs d’identité ciblent les informations médicales et sanitaires ainsi que les données financières. Lorsque des criminels utilisent vos informations personnelles pour obtenir un traitement médical en votre nom, leur dossier médical peut s’entremêler au vôtre.

Ne vous connectez pas avec Facebook


Se connecter à des sites web et à des applications en utilisant Facebook est pratique. Cependant, chaque fois que vous vous connectez à un site web tiers en utilisant vos identifiants Facebook, vous autorisez l’entreprise à exploiter vos données d’utilisateur Facebook, ce qui peut mettre vos informations personnelles en danger.

Maintenir les logiciels à jour


Un logiciel obsolète pourrait abriter une multitude d’empreintes numériques. Sans les dernières mises à jour, les cybercriminels pourraient avoir accès à ces informations. Les cybercriminels peuvent facilement accéder aux appareils et aux données d’une victime en exploitant les vulnérabilités des logiciels. Vous pouvez éviter cela en maintenant vos logiciels à jour. Les logiciels plus anciens peuvent être plus vulnérables aux attaques des pirates.

Examinez votre utilisation du téléphone portable


Définissez un code d’accès pour votre appareil mobile afin qu’il ne soit pas accessible à d’autres personnes si vous le perdez. Lorsque vous installez une application, lisez le contrat d’utilisation. De nombreuses applications révèlent le type d’informations qu’elles collectent et l’usage qui peut en être fait. Ces applications peuvent exploiter des données personnelles comme votre adresse électronique, votre localisation et vos activités en ligne. Avant d’utiliser l’application, assurez-vous que vous êtes d’accord avec le partage de ces informations.

Réfléchissez avant de poster


Ce que vous publiez ou dites en ligne envoie un message sur qui vous êtes, tout comme ce que les autres révèlent à votre sujet. Certains aspects de votre trace numérique, tels que les photographies téléchargées, les commentaires de blog, les vidéos YouTube et les publications Facebook, peuvent ne pas correspondre à l’image que vous souhaitez donner de vous. Créez une trace numérique positive en ne publiant que les éléments qui contribuent à l’image de vous que vous voulez que les autres voient.

Agir rapidement après une violation

Si vous pensez que vos données ont pu être compromises dans le cadre d’une violation, prenez immédiatement des mesures. S’il s’agit d’une perte financière, contactez votre banque ou votre fournisseur de carte de crédit pour signaler la violation. Changez tous les mots de passe qui ont pu être exposés. S’il s’agit d’un mot de passe que vous avez utilisé pour d’autres comptes, mettez-le à jour de manière générale.

Utiliser un VPN

L’utilisation d’un réseau privé virtuel, ou VPN, peut contribuer à protéger votre trace numérique. En effet, les VPN masquent votre adresse IP, ce qui rend vos actions en ligne pratiquement intraçables. Ils protègent votre vie privée en ligne et peuvent empêcher les sites Web d’installer des cookies pour suivre votre historique de navigation sur Internet.